Culture, sports, loisirs : s’épanouir ensemble

La cohésion sociale au quotidien 

Que peuvent avoir en commun des médiateurs culturels qui s’emploient convaincre des personnes éloignées des salles de spectacles qu’elles y sont les bienvenues, des clubs sportifs qui veulent faire bénéficier leurs animateurs bénévoles d’une formation de qualité, des communautés de communes qui souhaitent développer des itinéraires de randonnée ? Réponse : les solutions apportées par les politiques du Conseil général. Explications.

Les politiques départementales en matière de culture, sports et loisirs visent à faciliter l’accès à ces pratiques du plus grand nombre de Finistériens sur l’ensemble du territoire, partant du principe qu’elles contribuent au développement personnel et au mieux vivre ensemble. Dans ce cadre, les soutiens spécifiques à la promotion de la langue bretonne vont dans le sens d’une meilleure connaissance du territoire et de son histoire. Le Plan stratégique 2010-2014 s’est fixé parmi ses objectifs prioritaires de faire de l’accessibilité de tous à la culture, aux sports et aux loisirs un vecteur de cohésion sociale. 

D’un point de vue opérationnel, cela revient d’abord à favoriser l’accès à une offre culturelle diversifiée et de qualité pour tous les Finistériens et les rendre acteurs de la vie culturelle, à tous les âges de la vie. Entre 2011 et 2013, le soutien départemental aux secteurs des arts vivants, arts visuels, enseignements artistiques et lecture publique a favorisé le maintien d’une offre culturelle riche et diversifiée sur l’ensemble du département, destinée au plus grand nombre. 

Améliorer la cohérence des équipements dans les bassins de vie

Cela revient ensuite à promouvoir et favoriser la pratique sportive du plus grand nombre. Le soutien au mouvement sportif a contribué à développer le sport pour tous (aides aux sportifs pour leurs déplacements, manifestations sportives, clubs de haut niveau…). Une forte collaboration avec le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS) et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale ((DDCS) permet d’adapter les dispositifs du Conseil général au plus près des besoins. En matière d’équipements sportifs, le Département accompagne depuis 2013 les projets uniquement dans le cadre des projets de territoire. Il s’agit d’améliorer la mise en cohérence des équipements à l’échelle des bassins de vie et d’adapter, si nécessaire, les interventions du Conseil général aux spécificités de chaque territoire. 

Cela revient enfin à contribuer à faire connaître et préserver le patrimoine culturel dans sa diversité. Le Finistère se singularise par une politique patrimoniale ambitieuse. L’accompagnement de la conservation est important avec plus de 230 chantiers publics et privés, impliquant 70 métiers du patrimoine concernés au cours des trois dernières années. Au-delà, l’objectif de valorisation et de diffusion du patrimoine figure au cœur des préoccupations du projet stratégique. Le Département s’investit fortement dans le domaine des musées et des sites culturels sur ses propriétés, mais aussi via le réseau « Passeport culturel ». Le Conseil général joue également un rôle majeur dans le domaine historique avec les Archives départementales. L’accès explose avec l’avènement du numérique. Mis en ligne en avril 2012, le portail des archives a connu un succès immédiat.

Plus d’infos : www.cg29.fr