Les agents du Conseil général se mobilisent pour la sécurité des festivaliers

Pour beaucoup d’événements ou festivals, les agences techniques départementales (ATD) du conseil général, en charge des routes, sont mobilisées. Plongée au cœur du travail des équipes.

Les ATD du Finistère, réparties sur tout le territoire, regroupent 228 agents sur 24 centres d’exploitations routiers. Tout au long de l’année, ils assurent l’entretien et les interventions sur les routes départementales. Mais à l’approche de la saison estivale, une partie des effectifs est mobilisée autour des nombreuses manifestations organisées sur le territoire. « Il y a une concentration d’événements en mai, juin et juillet. C’est un élément que nous devons prendre en compte pour dimensionner les équipes à cette période, où nous avons aussi la gestion courante des routes », précise Renaud Brossard, directeur adjoint des ATD. Si la participation du Conseil général aux événements culturels et sportifs est surtout connue par ses subventions, l’investissement des équipes des ATD est également important.

Réunions, signalisation et astreinte 

Les agents interviennent de deux manières. Le responsable du centre d’exploitation le plus proche de l’événement participe, quelques mois avant la tenue de l’événement, aux réunions préparatoires avec la Préfecture, les organisateurs, la commune et les services de secours. « Nous donnons notre avis quand nous sommes sollicités pour proposer des solutions concernant les accès, les déviations ou le stationnement », détaille Renaud Brossard. Lors des événements, ils doivent assurer la sécurité et la signalisation des routes départementales, dont ils ont la charge. Les itinéraires doivent être calibrés. Et parfois, pour certains événements comme le Tour de France cycliste, il faut faire des aménagements provisoires (protections, bottes de paille…) pour sécuriser les itinéraires au niveau des carrefours giratoires ou chicanes. 

La signalisation est la deuxième partie importante de l’intervention des équipes. Une quinzaine de jours avant l’événement, les usagers sont prévenus d’une perturbation du trafic avec des panneaux sur site, via le fil inforoute et par des annonces dans la presse. Quelques jours avant, les dernières opérations sont effectuées : retrait provisoire de signalisation existante, pose de signalisation temporaire avec des itinéraires de déviation pour les grands événements, fléchage et itinéraire conseillé de déviation. 

Pendant toute la durée des manifestations enfin, qui ont généralement lieu le soir et les week-ends, une équipe d’astreinte est mobilisée. Une responsabilité importante, pour que les festivaliers et autres utilisateurs des routes puissent circuler… en toute confiance.