Régis Huiban Quartet

R

égis Huiban compose, arrange, et orchestre depuis plusieurs années une nouvelle musique traditionnelle incluant, swing, groove, improvisation et transe. Mélangeant subtilement mémoire et création, il nous fait découvrir une autre image de l’accordéon chromatique en Bretagne. 

Son dernier album, Le Train Birinik, troisième volet du triptyque discographique en hommage aux passeurs de mémoires, est inspiré par l’histoire de ce train qui parcourait le pays bigouden au début du vingtième siècle, de Pont-l’Abbé à Saint-Guénolé,  appelé aussi le « transbigouden ». Dans cet album, sept compositions originales, comme les sept gares de la ligne du train Birinik… L’album « Le Train Birinik » sera joué au Festival des Vieilles Charrues, dimanche 20 juillet, avec Régis Huiban Quartet + trio à cordes.

Régis Huiban est né le 29 septembre 1974 à Villeneuve-St-Georges (94). De retour en Bretagne, il commence l’apprentissage de la musique à l’âge de 16 ans à la fanfare du Faouët (56), puis s’initie à l’accordéon chromatique trois ans plus tard. Il suit des cours d’accordéon et de solfège à l’école de musique à Quimperlé de 1983 à 1990. durant cette période on l’entend maintes fois à la radio, dans les bals, les repas du 3e âge, les concours et autres occasions de faire danser la java, la valse, le paso…

L’année 1990 est décisive pour Régis il rencontre au lycée Julien Le Mentec, qui danse au sein du cercle celtique du Croisty (56) et joue de la bombarde et de la batterie dans le groupe fraîchement baptisé Tan Ban Ti. En 1997, Régis rencontre Roland Becker qui lui propose d’intervenir dans deux projets,  le quintet de Music-hall breton M. Kerbec et ses belouzes et le duo burlesque Kof a Kof. C’est le début d’un tout autre apprentissage : l’improvisation musicale. En 1999, Tan Ban Ti prend un autre virage, Régis s’oriente vers le jazz. C’est fin 2002 qu’il crée son quartet, formation jazz avec Philippe Gloaguen (guitare), Julien Le Mentec (contrebasse) et Loïc Larnicol (batterie), et compose sa musique bretonne en toute latitude. Plus d’infos : www.regishuiban.com

A

J’aime !

• la plage de Pors Carn (Penmarc’h)

• la langoustine

• l’expression : « La danse maintient l’homme debout »

• le détournement dans l’Art

• le jazz

• la nuit, instant propice à la création

Régis Huiban