Sport pour tous

Un travail d’équipe

La pratique sportive contribue au bien-être de la population, renforce la cohésion sociale et représente un véritable facteur de dynamisation des territoires. C’est pourquoi le Conseil général soutient résolument son développement, en lien étroit avec le monde sportif et les élus de proximité.

La politique sportive du Conseil général du Finistère s’articule autour de trois axes principaux : animation de la vie sportive, aménagement du territoire au travers du soutien à des équipements sportifs dans les communes et les intercommunalités, éducation sportive dans les collèges.  Avec l’appui de Daniel Créoff, conseiller général délégué au sport, le Département entretient des relations partenariales fortes et anciennes avec le mouvement sportif. Il apporte son soutien au Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS), ainsi qu’aux comités sportifs départementaux, les clubs de haut niveau, associations, athlètes… s’engageant à hauteur de 4,5M€ pour favoriser la pratique sportive du plus grand nombre. 

Aux côtés de la Direction du Sport, de la Culture et de la Jeunesse (DCSJ/ service sport et jeunesse), chargée de la mise en œuvre du plan d’actions « Agir en faveur du sport pour tous », cinq autres Directions du Conseil général concourent à l’objectif du projet stratégique 2010-2014 visant à « promouvoir et favoriser la pratique sportive du plus grand nombre ». Sachant que plus de 25% de la population finistérienne pratique déjà une activité encadrée. « Si l’on connaissait le nombre de pratiquants non licenciés, on parviendrait probablement à plus de 50% », estime Anne-Marie Croc, responsable du service sport et jeunesse au Conseil général. 

Des équipements pour les territoires

Le Département consacre en 2014 un budget d’investissement d’un montant de 11,4 millions d’euros, toutes directions confondues, aux actions menées dans le cadre de sa politique sportive (dont 3 M€ à l’achat, l’aménagement et la gestion de terrains pour la protection des espaces naturels).

Le Conseil général aide les communes ou les intercommunalités à se doter des équipements publics indispensables à la pratique du sport par le plus grand nombre. Il s’est engagé depuis 2009 dans une démarche de contractualisation avec les établissements publics de coopération communale (EPCI) sur la base du volontariat. 

Priorité aux publics « éloignés ou empêchés », insertion par le sport…

Le Conseil général organise par ailleurs chaque année en décembre, avec le CDOS et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale, les « Trophées du sport Penn-ar-bed ». L’identité des trois associations sportives récompensées fin 2013 donne une juste idée aussi bien de l’éventail des pratiques finistériennes que de la créativité des acteurs du monde sportif : Rugby Club Iroise (pour son projet « Rugby, plaisir et santé »), Shotokan Karaté Do (« Le karaté contre le stress professionnel »), Comité départemental de la Fédération Sportive et Gymnique du Travail (Pratique multisports au profit de jeunes inscrits à la formation professionnelle « Préparation à l’emploi » conduite par la Mission Locale du Pays de Brest).

« La dimension cohésion sociale et l’accès au sport pour tous, notamment les personnes qui n’y ont pas accès, font l’objet d’une attention particulière, tout comme le développement du Handisport et du sport adapté (429 licenciés dans le département en 2013)», souligne Anne-Marie Croc. « Nous suivons également de très près les travaux de l’Agence pour l’Education par le Sport (APELS) dont le leitmotiv est l’insertion par le sport »

Plus d’infos : www.cg29.fr – www.finistereolympique.com – www.apels.org (Agence pour l’Education par le Sport).