Musée départemental breton

L’incroyable histoire du Trésor de Gouesnac’h

En juillet 2012, un habitant de Gouesnac’h, commune du Pays fouesnantais, creuse une fosse de plantation dans la pelouse située à l’arrière de sa maison lorsqu’il retire à l’aide d’une bêche cinq objets en or. Il se rend chez un bijoutier local qui l’informe du caractère probablement très ancien des bijoux.

Le trésor de Gouesnac'hLa mairie prévient le service régional de l’archéologie de Rennes. L’adjoint du conservateur prend contact avec le découvreur et lui propose de se rendre le soir même à son domicile ! Ce dépôt en or se compose d’une torque à tampons terminaux coniques, de deux bracelets rubanés à six fils soudés, d’un pré-produit et d’une ébauche de bracelet. Il s’agit d’éléments de parure datés de la première étape du Bronze final atlantique, soit de 1300 à 1100 avant J.-C. Ce dépôt est exceptionnel, car les ensembles de cette envergure sont rares. Le Conseil général du Finistère en fait l’acquisition.

« Le Trésor de Gouesnac’h est désormais visible en permanence depuis le 6 juin dans la première salle du Musée départemental breton, à proximité immédiate de deux autres exceptionnels trésors protohistoriques en or découvert dans le sous-sol finistérien : la magnifique ceinture torsadée d’Irvillac et le célèbre collier de Tréglonou », précise le directeur du Musée départemental breton, Philippe Le Stum.

Plus d’infos : www.museedepartementalbreton.fr