Etre accompagné dans son cadre de vie

S

i les postes essentiels du logement et des déplacements sont essentiels au bien-être des Finistériens, l’amélioration du cadre de vie est également un engagement fort du Conseil général. Il y participe notamment en redynamisant les centre-bourg, en rééquilibrant les territoires pour qu’ils aient accès aux même services ou en aidant les communes à assurer un service d’eau et d’assainissement sécurisé. 

Le SEA, garant de l’eau potable et de l’assainissement

Assistance technique aux maîtres d’ouvrage de stations d’épuration, mesures de pollutions, animation du réseau des SPANC*, gestion du barrage de Guily-Glaz pour limiter les risques d’inondations… Voici quelques-unes des missions du Service de l’Eau potable et de l’Assainissement (SEA) du Conseil général. Il joue un rôle majeur pour assurer la sécurisation de l’eau potable et la dépollution des eaux usées dans le département. Si ces compétences sont assurées par les collectivités, le Conseil général participe financièrement aux différentes constructions ou améliorations d’équipements. Deux schémas départementaux donnent les priorités des actions à engager (sécurisation de l’apport en eau potable pour tous d’ici 2022, protection des têtes de bassins versants et des zones littorales pour le volet épuration) et orientent les aides financières accordées aux collectivités.

* Service Public d’Assainissement Non Collectif

Interview

Chantal Simon-Guillou,
première vice-présidente, présidente de la commission territoires et environnement 

Chantal SIMON-GUILLOUComment le Conseil général améliore-t-il le cadre de vie des Finistériens ? 

Nombreuses sont les politiques que notre assemblée départementale met en œuvre pour faciliter la vie quotidienne de nos concitoyens. Il convient ici de n’en citer que quelques unes. Les transports et les déplacements : pour entretenir, gérer ou développer ces réseaux routiers ou de transports le Conseil général est présent sur tous les territoires il collabore avec les élus et les finistériens pour répondre au mieux à leurs besoins : entretien et aménagement des routes départementales (3 350 kms) transports collectifs, covoiturage, déplacements doux etc.

Travailler en proximité des habitants, accompagner les besoins des territoires, sont au cœur de nos préoccupations. Les contrats avec les communautés de communes ou d’agglo sont les résultats de ces partenariats et notre assemblée participe au financement des équipements majeurs nécessaires au bien-vivre sur ces EPCI : aide aux équipements culturels, accueil de la petite enfance, logements, réhabilitation des lieux de vie…

La qualité du cadre de vie passe bien évidemment par un environnement préservé. Depuis plus de 40 ans, le Conseil général acquiert des espaces naturels sur le littoral ou en Finistère intérieur. Aménagés et entretenus par les collectivités ou les associations partenaires ils sont d’ailleurs largement visités par les finistériens. 

Témoin haut débit à Commana

Le haut débit dans les zones blanches

Sandrine Euzen habite à Commana. Lorsqu’elle déménage du centre-bourg au Bois de la roche, à trois kilomètres, les opérateurs classiques n’arrivent pas à la raccorder à internet. C’est là que le réseau Penn Ar Bed numérique, mis en place pour palier aux déserts numériques du Finistère, intervient. Grâce à la technologie Wimax et à l’aide financière du Conseil général pour installer une antenne, elle est maintenant connectée : « Le réseau est super ! Mon fils joue en réseau et il trouve le débit bien plus rapide qu’avant. »