Li Jing

Étudiante à l’UBO

L

i Jing, jeune chinoise de 23 ans, est arrivée en France il y a quatre ans. Installée à Brest depuis son arrivée, elle poursuit ses études à l’UBO, en troisième année de licence. Elle nous propose sa vision du Finistère. 

Depuis quand et de quelle façon avez-vous découvert le Finistère ?

J’ai connu cet endroit par hasard, j’ai fait une demande d’admission dans une université par une agence d’études, car je ne connaissais pas du tout la France à ce moment-là. Mon conseiller m’a recommandé Brest, il  m’a dit que c’est une belle ville, située à l’ouest de la France et juste au bord de la mer. Ma ville natale se trouve dans le nord de la Chine, elle est plus sèche par rapport au sud, c’est pourquoi j’étais très excitée quand j’ai entendu que cette ville était à côté de la mer.

Quelle a été votre première impression ?

Avant d’arriver en France, j’ai fait un peu de recherches sur le Finistère, j’ai lu un article disant qu’il pleuvait souvent et qu’il y avait beaucoup de vent. J’ai eu très peur. Mais quand je suis arrivée ici en train de Paris, j’ai vu beaucoup d’arbres, de l’herbe autour du chemin de fer, c’était comme marcher dans une grande forêt. De plus, le ciel est bleu et clair, les nuages sont grands, et surtout il y a la mer. L’environnement naturel ici est tellement beau, je suis très heureuse d’avoir pu venir ici.

Quels sont, selon vous, les atouts du Finistère ?

Pour moi, tout d’abord le paysage naturel est un des atouts du Finistère, la plage, les îles etc. C’est vraiment un bon endroit pour les vacances, c’est pourquoi le tourisme est bien développé ici. Ensuite, la culture spécifique est un autre atout, par exemple, les vêtements, la danse et la chanson, sont uniques. D’ailleurs, les nourritures du Finistère, comme les crêpes, ainsi que les fruits de mer sont très riches et délicieux. Enfin, grâce à la mer, l’économie maritime est très développée, je trouve que c’est un atout du Finistère.

Qu’est-ce qui vous semble le moins attractif ?

Selon moi, le moins attractif est le temps. Dans le Finistère, le temps change beaucoup de fois dans le même jour. Parfois, nous disons que le temps de Brest est comme le visage d’un enfant, pleurant tout en riant. En outre, le Finistère se trouve tout à l’Ouest de la France, c’est un peu loin, il faut prendre le TGV pendant presque 4h pour aller du Finistère à Paris.

Aujourd’hui, comment auriez vous envie de qualifier les Finistériens ?

Je trouve que les Finistériens sont honnêtes, gentils et chaleureux. Chaque fois que j’ai eu des difficultés, que j’ai eu besoin d’aide, les gens ont été très patients et m’ont aidée, même les inconnus. Je me souviens :  j’avais perdu mon nouveau téléphone portable dans le bus après être arrivée ici. Je suis allée à BIBUS pour demander s’ils pouvaient m’aider, mais je ne parlais pas bien le français à ce moment-là ; ils ont été très patients. En fait, je pensais que ce serait impossible de le retrouver, mais les employés sont gentils, ils m’ont aidée à appeler la compagnie de bus et le conducteur pour demander. Et ils ont trouvé mon téléphone. Ca m’a particulièrement émue.

Quelle image peut avoir la Bretagne dans votre pays ?

La Bretagne est un endroit très approprié pour les vacances. Elle attire les Chinois, qui trouvent que les paysages naturels sont très beaux, même féériques. De plus, c’est un paradis de fruits de mer, particulièrement les huîtres. Chaque année de nombreux gourmets feront un voyage pour venir ici et manger des fruits de mer. La Bretagne est comme un « jardin secret ». Aujourd’hui, il y a de nombreux étudiants en Bretagne et nous sommes très heureux de présenter cette région où nous vivons et faisons nos études. Donc, je crois qu’il y aura de plus en plus de Chinois qui connaitront et aimeront ce lieu dans l’avenir.

 

exergue-jaune1

Les Finistériens
sont honnêtes,
gentils
et chaleureux !

exergue-jaune2

Jing Li Jing aime !

– Les fruits de mer (comme le crabe ou les crevettes)
– La plage du  Moulin blanc
– Le Conservatoire botanique national de Brest
– Le « grand pont » devant le château de Brest…