Une journée avec…

Maryannick Riou,

responsable de centre d’exploitation routier d’une ATD

Vous la croiserez peut-être sur les routes avec ses équipes et le plus souvent dans ses bureaux d’Huelgoat et de Kergloff pour organiser le travail. Rencontre avec Maryannick Riou, responsable des deux centres d’exploitation routiers de l’Agence Technique Départementale (ATD) de Pleyben.

8h – Maryannick Riou démarre sa journée au centre d’exploitation d’Huelgoat dont elle est responsable. A peine arrivée elle rejoint les neuf agents techniques du centre pour faire le point sur la journée qui commence. « C’est un rituel auquel je ne déroge jamais. Cela permet de voir si tout va bien, de vérifier le planning avec le chef d’équipe» explique-t-elle. 

8h30 – Les équipes quittent le centre pour aller sur les quelques 150 kilomètres de routes départementales du secteur. Parfois, il s’agit d’entretenir la voirie, de débroussailler les fossés, de changer des panneaux de signalisation, d’autre fois de nettoyer des ouvrages d’art, de faire du fauchage, de ramasser les poubelles sur les aires de repos ou de poser des déviations à l’occasion d’un festival… 

C’est le moment pour elle de rejoindre son bureau. « Mon emploi du temps n’est jamais le même d’un jour sur l’autre » précise-t-elle. Elle s’y occupe des tâches administratives, assure la gestion financière avec l’aide des comptables de l’ATD de Pleyben, passe les commandes ou génére les autorisations du domaine public. Elle n’en apprécie pas moins aller sur les chantiers à la rencontre des agents ou des entreprises avec qui elle travaille « J’ai un BTS travaux publics. Alors forcément, j’aime le terrain » reconnaît-elle.

13h – Après avoir déjeuné, il est temps pour la responsable de rejoindre le centre d’exploitation de Kergloff près de Carhaix, dont elle est aussi responsable.

13h30 – Comme le matin, elle prend un temps avec les sept agents de l’équipe. La gestion des ressources humaines est l’une des composantes de son activité, essentielle pour la bonne cohésion du groupe.

14h – L’après-midi sera certainement différente de la matinée : inspection d’un ouvrage d’art (ponts, aqueducs, murs de soutènement…), suivi de travaux, évaluation d’un programme de voirie, réunion avec les autres responsables de centres d’exploitation… « A chaque saison correspond des tâches. Le travail est finalement assez prévisible sauf en cas d’événements exceptionnels, comme la neige, la tempête ou un accident » souligne la responsable. « Une tempête comme celle de cet hiver et il faut déboucher des buses, couper des arbres qui menacent de tomber ; un épisode de neige et c’est la sableuse qu’il faut sortir pour dégager les routes ; un grave accident et c’est une déviation à mettre en place et l’information des usagers à prévoir (inforoute). Les agents aiment ces moments là car ils se sentent reconnus par la population. Et je reconnais que je les aime aussi car il faut savoir prendre les bonnes décisions, répondre aux questions des habitants.»

17h15 – La journée se termine et Maryannick Riou va pouvoir rentrer chez elle. Néanmoins, une semaine sur dix, elle assure une astreinte qui couvre tout le territoire de l’ATD de Pleyben (secteur qui va de Crozon à Carhaix). Un problème et c’est elle que l’on appellera, de jour comme de nuit. Elle ira sur place si nécessaire, évaluera le travail et déclenchera une équipe. « Mais cela n’arrive pas tous les jours » conclut-elle presque à regret.

17 responsables de centre(s) d’exploitation, répartis sur tout le territoire finistérien, assurent l’encadrement des équipes routières qui interviennent au quotidien sur les 3 560 km de routes départementales. Outre les missions d’entretien routier (chaussée, fauchage…) et le suivi des chantiers réalisés, ils ont en charge la gestion des autorisations administratives (avis sur les permis de construire, délivrance des permissions de voirie et des arrêtés de circulation…) La relation avec les usagers, riverains et élus locaux sur toutes ces questions est un aspect essentiel de leur travail.