Arnaud Bernard, au RSA et en reconversion

Arnaud RenardEn travaillant comme technicien Lumière pour une scène nationale, j’ai pris goût au théâtre ». Cette passion, Arnaud ne l’a pas lâchée. Sur ces maigres ressources, il économise pour aller régulièrement au théâtre de Cornouaille. A côté, pas de folies : « Je mange à midi chez mes parents. Je bénéficie des APL pour mon loyer. J’ai une voiture et la CMU ». 

En revenant en 2003 dans sa ville d’origine, Douarnenez, il ne réussi pas à se faire embaucher par des scènes locales. Suivent alors 5 ans d’intérim dans une conserverie et jamais de contrat durable. Puis le chômage et un contrat d’insertion pendant un an. Mais toujours pas d’embauche. 

Des problèmes de santé, il y a trois ans, le mettent finalement sur la touche. Arnaud demande alors le RSA et est reconnu travailleur handicapé. « Je ne peux plus rester 8 heures debout ». Arnaud vise alors une reconversion dans la fonction publique, où il fait deux stages *.

Et puis en juillet 2013, il est tiré au sort pour représenter les usagers au sein d’une CLLE**. Pendant 18 mois, il donne son avis sur les dossiers de demandes d’aides de son territoire. Une expérience qu’il apprécie particulièrement : « Quand j’ai quelque chose à dire, on m’écoute. Au chômage et au R.S.A., je sais de quoi je parle », conclut-il.

* EMT, évaluation en milieu de travail, proposées par le Pôle emploi

** C.L.L.E. : Commission locale de lutte contre les exclusions

RSA : Revenu de solidarité active

APL : Aide personnalisée au logement

CMU : Couverture maladie universelle