Marie-Pierre Lemarchand

L’effet Kyss Cool…

C’est en 2011 que Marie-Pierre Lemarchand fonde Kyss pour Kerné Yachting ServiceS. L’idée est à la fois simple et originale : développer des services à destination des plaisanciers au port de Concarneau et dans l’archipel des Glénan, grâce à un ancien navire-école de l’école de voile des Glénan transformé en épicerie flottante, baptisé Kyss Cool.

Avitaillement, lavage de linge, baby-sitting, livraison de journaux, de pain frais ou encore interventions techniques sur les bateaux… Kyss propose une belle palette de services. Un projet développé avec l’aide du dispositif B-New – Business and network of enterprising Women – dont le Conseil général a été chef de file et qui visait à favoriser la création d’entreprises par les femmes. « B-New m’a permis de faire le lien avec les yacht clubs anglais, me confirmant ainsi les besoins qui étaient exprimés par les plaisanciers britanniques en escale en Finistère », dit la jeune femme. 

Plus d’infos sur www.kyss.fr

Kyss Marée, du poisson à domicile ou sur le lieu de travail

Marie-Pierre Lemarchand associée à MCD Marée, mareyeur à Concarneau,à fondé une autre société appelée Kyss marée. Elle aussi basée à Concarneau propose de la livraison, à domicile ou sur le lieu de travail, de poissons pêchés le long des côtes bretonnes et par des bateaux battant pavillons français. Le client passe commande via un site internet (kyssmaree.fr) et les filets de lieu, de julienne ou d’églefin, fraichement débarqués à la criée de Concarneau et conditionnés sous vide, sont livrés en circuit court chez vous ou sous forme de conciergerie pour les salariés dans les  entreprises, en respectant la chaîne du froid

Plus d’infos : www.kyssmaree.blogspot.fr

A

B-New m’a permis
de faire le lien avec
les yacht clubs anglais

Marie-Pierre Le Marchand

B-New

Le projet B-New a été clôturé en novembre dernier à Quimper. Pendant trois années, avec l’appui de six partenaires bretons et britanniques, 400 entrepreneures ont ainsi pu échanger sur leurs bonnes pratiques, tisser les premiers liens de coopération transfrontalières, se former en langues ou aux nouvelles techniques de promotion… 25 femmes entrepreneures se sont rendues en Grande Bretagne, dont Marie Pierre Lemarchand.

Le site www.bnew-project.eu compte aujourd’hui plus de 220 entreprises recensées.