Windcursor, des informations dans le vent

Windcursor, une innovation 100 % bretonne, ambitionne de révolutionner l’information pour les plaisanciers et les promeneurs.

Alain Daoulas est maître voilier et navigateur. Autant dire, que la mer, il connaît et qu’il a souvent posé son sac dans les ports d’ici et d’ailleurs.

« En arrivant dans un port, je me suis souvent rendu compte que l’on manquait d’informations claires sur le fonctionnement de ce dernier, des services qu’il pouvait proposer, des lieux à visiter à proximité,  des commerces ouverts, …» 

Fort de ce constat, l’homme qui aime les défis et surtout l’innovation a imaginé le Windcursor, avec l’aide de trois startup finistériennes et morbihannaises (bookBeo, e-mage-in3D, et YD Ouest ).

Le Windcursor est une sorte d’oriflamme, (équipé de curseurs dans sa version anémomètre) et porté par un mât de 2,5 mètres à 6 mètres. Il est mis en place très facilement, et n’est alimenté par aucune source énergétique. Ce modèle déposé, permet la lecture immédiate de la force et de la  direction du vent, tout en étant un dispositif interactif disposant de la technologie avant-gardiste  des objets connectés et de la reconnaissance visuelle.

Des informations localisées, ciblées et pratiques

Car c’est bien là la première originalité de cette innovation. Si les segments colorés et le curseur qui l’accompagne indiquent en premier lieu, et de manière ludique, la force du vent, il a aussi pour vocation d’être flashé à distance par le smartphone du plaisancier qui arrive. Cela lui permet alors d’accéder grâce à la réalité augmentée à des informations localisées, ciblées et pratiques.

Ainsi, en lien avec les capitaineries, Windcursor indiquera par exemple en temps réel, les places disponibles. Il pourra aussi fournir des informations sur la disponibilité des commerces de proximité, sur  la météo marine locale, les horaires des coefficients de marée, la qualité des eaux de baignade…

« L’idée, c’est qu’il puisse être également un relais touristique et économique pour les plaisanciers mais aussi pour les gens qui viennent se promener sur le port. Ainsi en partenariat avec les mairies, les offices de tourisme, les commerçants on peut imaginer avoir accès à des informations sur la commune, sur son histoire,  les lieux à visiter, les festivités, les commerces ouverts et leurs promotions en cours… » souligne Alain Daoulas. « C’est un plus pour la vie du port  et c’est surtout un service simple à forte valeur ajoutée ».

Des premiers contacts encourageants

Ce concept novateur présente aussi un avantage environnemental indéniable. C’est une solution propre de communication. Avec ce système, fini les panneaux d’affichage qui polluent la vue, les tracts peu écologiques. « Ce système peut être exploité par exemple dans des zones sensibles ».

Après la phase test de deux ans, plus que concluante cet été en presqu’île de Crozon, aujourd’hui l’objectif d’Alain Daoulas et des trois entreprises bretonnes est d’installer le dispositif dans des ports mais aussi dans les zones touristiques et commerciales, terrains de sports et évènements sportifs de renom. Le Windcursor, par sa conception, est aussi un atout très efficace pour répondre à la problématique des incidents qui surviennent dans les zones SEVESO.

Début décembre, lors du salon nautique de Paris, ils sont allés le présenter aux ports français. « C’est un concept très en avance, porteur d’une technologie certainement incontournable dans les dix ans à venir. Il a déjà séduit des professionnels. Nous avons de très bons contacts avec de grands ports français, c’est encourageant » conclut le marin

windcursor alain daoulas

À propos de :

• bookBeo : startup installée au Faou spécialisée dans le développement de solutions web et mobiles pour des usages de réalité augmentée

YD Ouest : startup de Baden, spécialisée dans la conception d’équipements de secours novateurs pour les marinas, domaines maritimes et fluviaux.

e-mage-in3D : startup de la presqu’île de Crozon (Camaret) qui propose un bureau d’étude en conception de pièces ou d’environnements en 3D réalistes et une prestation d’impression  3D en matières plastiques ou métalliques.

Plus d’infos :

bookBeo : www.bookbeo.com / Directrice Sophie Deniel / 06 47 03 72 89
YD Ouest : www.ydouest.fr / Directeur Yvon Daoulas / 06 22 39 25 91
E-mage-in3D : www.emagein-3d.com / Directeur David Pliquet / 07 81 61 36 00