Le Quartz, théâtre des Humanités

Diversité et éclectisme sont les maîtres mots de la programmation du Quartz, un lieu ouvert sur le monde et sur la ville.

Le Quartz, théâtre des Humanités. La scène nationale brestoise, première scène nationale pour sa fréquentation publique le clame haut et fort, comme une philosophie porteuse de sens. Depuis son arrivée en 2011, Matthieu Banvillet, le directeur de l’équipement en a fait son crédo. Lui et son équipe offrent aux Brestois et plus largement aux Finistériens et aux Bretons, un lieu accessible à tous, avec une programmation ouverte sur le monde, une place pour les créateurs de Bretagne et la présence d’artistes associés (Erwan Keravec le musicien, Olivier Martin-Salvan le comédien et Marcela Santander Corvalán la danseuse) qui voient là l’occasion d’être accompagnés pour monter des projets. En retour, ils offrent leur talent lors de rencontres régulières avec le public. Mais le Quartz, c’est aussi un équipement implanté à Brest. « Nous revendiquons une place forte dans la ville avec une collaboration accrue avec les acteurs culturels dans une perspective de croisement et de développement des publics » souligne Jean-Yves Crochemore, le secrétaire général. Cela permet de retrouver des rendez-vous devenus incontournables au fil des années : Festival Européen du Film Court en novembre, Festival No Border en décembre, Festival Longueurs d’Ondes en février, DansFabrik en mars.

Pour cette saison 2015-2016, l’équipe a de nouveau concocté une programmation  diversifiée et éclectique de plus de 70 spectacles, entre musique, danse, théâtre, nouveau cirque et humour avec des artistes reconnus (le Ballet de l’Opéra de Paris, André Dussolier, Hubert Felix Thiefaine, Stéphane Guillon…) et d’autres à découvrir. Et pour ceux là, il faut faire preuve de curiosité car au bout, il y a souvent de belles rencontres !

Coups de projecteur

Le retour de Bartabas

Depuis 2012,  Bartabas a trouvé ses marques à Brest. « Nous sommes heureux et fiers de pouvoir l’accueillir une fois encore. Aujourd’hui, quand, il fait une nouvelle création, il n’envisage plus de ne pas venir à Brest » se réjouit Jean-Yves Crochemore.

Du 26 mars au 24 avril 2016, il revient à Brest Expo à Penfeld avec « On achève bien les anges » où sont attendus près de 23 000 spectateurs. L’artiste qui restait dans l’ombre de son théâtre équestre du Fort d’Aubervilliers, redescend dans l’arène en compagnie de Tom Waits, psalmodiant de mystérieuses élégies tel un archange déchu depuis son purgatoire. Avec ce spectacle, le treizième en trente ans, Zingaro poursuit sa quête indomptable, équestre et poétique dans l’inconnu.

Matheus

Matheus et Brest ! Les deux sont indissociables depuis près de 25 ans. Le Quartz, lui, est de toutes les aventures de Jean-Christophe Spinozi et de son équipe. Cette saison, Matheus de produira à quatre reprises.

Le 30 novembre, un opéra de Rossini, ‘’Elisabeth, reine d’Angleterre’’, ouvrage lyrique réalisé dans le cadre de l’opération bretonne ‘’Opéra en région ‘’ est proposé.

Les 1er et 2 février, un concert symphonique invite le public à découvrir la tonique ouverture de ‘’Prométhée’’ de Beethoven et ‘’L’Opus brahmsien’’ de Johannes Brahms.

Le 20 mai, le Quartz sort de ses murs et invite Matheus à jouer son Requiem de Verdi dans le cadre spectaculaire de Brest Arena. Un événement exceptionnel avec la Musique des Equipages de la Flotte et le choeur Anacrouse du lycée de Kerichen.

Le 30 mai, avec Monteverdi 2.0, vous serez séduits par l’approche universelle de la musique savante à celle dite populaire, entre hier et aujourd’hui. 

 

Plus d’infos sur : www.lequartz.com