Dispositif Qualiparc

Le Conseil départemental adhère au dispositif Bretagne Qualiparc depuis 1999 pour répondre aux besoins des entreprises en matière de développement, de maintien et de recherche de nouvelles activités. Son objectif est d’accompagner les EPCI (établissements publics de coopération intercommunale et les communes) dans leur projet de création, de requalification ou d’extension de leurs parcs d’activité qu’ils soient industriels, artisanaux ou tertiaires.

Michael Quernez3 questions à Michaël Quernez

1er vice-président du Conseil départemental du Finistère,
en charge de l’insertion et de l’économie

Quels sont les objectifs du dispositif Qualiparc ?

Bretagne Qualiparc est un dispositif régional unique en France qui vise à aménager et requalifier des parcs d’activités parfois vieillissants sur le territoire Breton, en répondant à une logique de développement durable et de frein la consommation de foncier agricole. Il vise à un accompagnement financier et méthodologique des collectivités engagées dans l’amélioration fonctionnelle et environnementale de leurs parcs d’activité. L’objectif de ce dispositif est de renforcer l’attractivité et la compétitivité du territoire, en favorisant l’équilibre entre le développement économique et le respect de l’environnement.

Pourquoi les entreprises ont intérêt à investir dans un parc labellisé ?

Les entreprises engagées dans la démarche Bretagne Qualiparc reconnaissent la plus value d’évoluer dans un environnement de travail de qualité, fonctionnel, et respectueux de l’environnement. L’accompagnement de proximité lors des projets d’installation correspond aux besoins des entreprises et permet de répondre et d’identifier les attentes des salariés (accessibilité, cadre de vie, service..). La généralisation du dispositif Bretagne Qualiparc sur l’ensemble des zones d’activité des EPCI devrait répondre durablement aux besoins des entreprises, et leur permettre de développer leur activité dans un cadre idéal qui valorise leur outil de travail.

Comment le Conseil départemental accompagne les collectivités vers la labellisation de leurs parcs d’activités ?

Le Département du Finistère soutient financièrement les EPCI qui s’engagent dans cette démarche au travers des contrats de territoire. En inscrivant leurs projets dans la démarche Bretagne Qualiparc, les collectivités bénéficient de conseils méthodologiques et d’une équipe pluridisciplinaire chargée de les accompagner dans la conduite des travaux.

Les collectivités sont encouragées à demander la labellisation de leurs parcs d’activités, donnant la garantie d’aménagements décidés de manière concertés entre les collectivités et les entreprises. Les réalisations issues des réflexions partagées présentent sur chaque parc un caractère qualitatif et durable. L’idée est de développer demain une culture de l’aménagement durable des parcs d’activité.

Aujourd’hui 8 zones d’activités sont « labellisées » dans le Finistère, Bretagne Qualiparc est une chance pour l’économie locale et l’emploi.

PA-de-Prat-Pip

Comment fonctionne le dispositif Qualiparc ?

Le dispositif Bretagne Qualiparc a été initié par le Conseil régional de Bretagne et 11 partenaires dont les 4 départements bretons. Repensé comme un quartier de vie, le parc d’activité doit désormais répondre à une approche globale en développant une culture de l’aménagement durable. A travers 7 objectifs, les collectivités sont invitées à se poser les bonnes questions pour  aménager ou requalifier leur parc d’activité.

Le Conseil départemental, propose aux porteurs de projet une aide administrative, elle est appuyée dans cette mission par la SAFI (Société d’Aménagement du Finistère) sur l’ingénierie.

L’accompagnement des projets se décompose en 4 phases :

  1.   diagnostic,
  2.   études pré-opérationnelles,
  3.   travaux,
  4.   demande d’agrément, pour obtenir la labellisation Qualiparc.

À chaque phase, le projet est validé par le Comité Technique Régional (CTR). Celui-ci est composé de représentants de la Région, des Départements bretons, de la CCI de Bretagne et de l’établissement public foncier, pour les questions liées au foncier et à l’urbanisme. Lorsque le parc d’activités est occupé pour moitié, l’EPCI peut demander sa labellisation auprès du Conseil départemental et le CTR visite le parc d’activités pour rendre son avis.