Camille Lecointre

La médaille de bronze de camille

Camille Lecointre, médaille de bronze au cou, le 29 août dernier, lors de la réception organisée à l’Hôtel de Ville de Brest. Une troisième place bien méritée à Rio en dériveur 470 pour Camille et sa coéquipière Hélène Defrance (Marseille).

« J’avais dans un coin de ma tête l’image de la 4e place à Londres… Alors, avant de prendre le départ, j’ai dit à Hélène : « Je ne peux pas imaginer revenir sans médaille. » Et pourtant, le temps passait durant cette manche. Je suis tellement contente… ça se joue à tellement rien, les gens n’imaginent pas ! C’est un sport particulier ; on ne maîtrise pas tout. Si nous n’avions pas eu cette risée, ça ne se serait pas passé », se souvient Camille. La récompense pour un duo, un entraîneur, une fédération, une ligue, un pôle et le Département du Finistère qui soutient ses athlètes olympiques.

A

Ça se joue à tellement rien, les gens n’imaginent pas

Camille Lecointre