Quand les élèves fabriquent des robots sumo

Cette année, des élèves de 3e du collège de Kerhallet de Brest ont travaillé à la fabrication de robots sumo, une action  permettant d’appréhender autrement la technologie et les mathématiques.

Dans la salle de classe, des élèves de 3e par petits groupes font les derniers réglages de leur robot sumo. Leurs professeurs de technologie et de mathématiques ne sont pas loin, leur prodiguant des conseils.  Quelques instants après, les voilà autour du dohyo* à encourager leur champion, l’objectif étant de faire sortir l’adversaire du terrain.

Naïm est un peu déçu : « On a dû faire une erreur de programmation car notre robot ne détecte pas l’adversaire ». Pourtant, malgré son handicap, le robot réussira à sortir un adversaire. Le sourire revient.

à ses côtés, Philippe Dugenet, le principal du collège jubile : « C’est formidable de voir l’enthousiasme des jeunes sur ce type de projets interdisciplinaires. Ils sont dans le concret, c’est tout l’intérêt pour eux ».

« Depuis le début de l’année les élèves ont travaillé à la conception de ces robots sumo. Cela leur a permis d’aborder des notions de programmation, d’étudier un cahier des charges, de collaborer avec des étudiants d’IUT en Génie mécanique et productique… » renchérit Christophe Jaouen, le professeur de technologie. Ils ont aussi réalisé des petites pièces de précision en plastique sur une imprimante 3D que le Conseil départemental a financé.

Maeva, Arnaud, Christopher, les camarades de Naïm apprécient : « C’était difficile mais intéressant. Ça nous a surtout fait découvrir autre chose ».