Répondre aux besoins des plus fragiles

evenus modestes, consommation énergétique inadaptée, factures impayées… Le fonds de  solidarité peut vous aider à faire face à vos dépenses liées au logement. Mode d’emploi.

Le fonds de solidarité pour l’accès et le maintien dans un logement

Le Fonds de solidarité logement (FSL) est un fonds d’aides piloté par le Département qui en est le principal financeur. C’est un dispositif partenarial, avec les acteurs de l’habitat et du logement (CAF, intercommunalités, distributeurs d’eau, d’énergie, bailleurs sociaux) réunis dans un comité de financeurs.

Qui peut y avoir accès ?

Pour solliciter le Fonds de solidarité logement, il faut être locataire du parc privé ou public. Pour les aides au maintien des fournitures d’énergie, d’eau, téléphone, les propriétaires peuvent aussi s’adresser au FSL.

Il est avant tout demandé de solliciter prioritairement  l’ensemble  des autres  droits (aide  au  logement, LocaPass…) avant de présenter une demande au FSL. Les conditions sont ensuite les suivantes : vos ressources du dernier trimestre ne doivent pas dépasser un barème défini chaque année par l’Assemblée  départementale  (exemple : pour une aide au paiement d’une facture d’électricité d’une famille avec 2 enfants : maximum 1 513 € en moyenne par mois) ; le logement doit être décent et le loyer doit être adapté à vos ressources.

Quelles aides peut-on demander ?

Ce dispositif octroie des aides aux personnes les plus démunies pour leur permettre l’accès ou le maintien dans un logement décent.

Il accorde ainsi des aides financières individuelles et des mesures d’accompagnement social lié au logement (ASLL). Il finance des organismes conventionnés qui sous-louent des logements à des personnes en difficulté, ou qui en assurent la gestion immobilière. Il peut aussi proposer des garanties financières contre les impayés de loyers à des associations qui mettent un logement à disposition de personnes défavorisées.

Sur le volet énergétique, le FSL peut aussi accorder des aides financières pour réaliser des petits travaux énergétiques ou remplacer des appareils électroménagers suite à une Visite Eau-Energie.

Comment s’y prendre pour la demande ?

Il faut retirer un dossier dans un Centre départemental d’action sociale (CDAS) du Conseil départemental du Finistère. Le dossier complété ainsi que les pièces à fournir seront à adresser à l’attention de la Commission de lutte contre les exclusions (CLLE) au CDAS le plus proche de chez soi. Un travailleur social peut aider à remplir la demande.

Une difficulté pour payer vos dépenses de logement ?

– Vous entrez dans un nouveau logement et ne pouvez faire face à l’ensemble des dépenses (premier mois de loyer, assurance habitation, frais de déménagement,…) ? Vous êtes déjà dans un logement mais ne pouvez faire face à l’ensemble des charges (loyer, charges locatives, assurance, fournitures d’électricité, de gaz, d’eau ou de téléphone,…) ?

Le FSL peut vous accorder des prêts sans intérêt et à titre exceptionnel des subventions.

– Vous avez des consommations d’énergie ou d’eau importantes au vu de la composition familiale de votre foyer et ne pouvez faire face au paiement des factures ?

Le Département finance l’intervention d’un technicien qui vous aidera à trouver des solutions appropriées à votre situation (Visite Eau Energie).

Si vous êtes dans un de ces cas de figure, adressez-vous au CDAS le plus proche de chez vous. Vous pourrez peut-être bénéficier d’une aide ou d’un accompagnement dans le cadre du Fonds de solidarité logement (voir conditions dans l’article).