Sport et insertion : le Finistère soutient les initiatives

ans son projet 2016-2021, le Conseil départemental souhaite recentrer les politiques en faveur du sport autour de deux publics prioritaires, les jeunes et les personnes éloignées du sport, et renforcer les croisements entre politiques départementales de solidarités et politique sportive.

En effet, si l’impact du sport sur la santé n’est plus à démontrer, le sport a également des effets induits sur l’isolement, la détente, l’estime de soi, le dépassement personnel. Les bénéfices de la reprise d’une activité sportive pour des personnes éloignées de l’emploi sont particulièrement reconnus car celle-ci permet de :

  • redynamiser, remobiliser, restaurer la motivation ;
  • réintroduire des repères temporels ;
  • créer une dynamique de groupe et retisser du lien social ;
  • prendre soin de sa santé et lutter contre la sédentarité ;
  • reprendre confiance en soi, prendre conscience de ses capacités.

Soutenir les initiatives

Une première démarche expérimentale a été mise en œuvre début 2017, en partenariat étroit avec le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS) du Finistère, afin de repérer et de soutenir des projets portés par des clubs sportifs, à l’attention de personnes éloignées de l’emploi (bénéficiaires du RSA, bénéficiaires des minimas sociaux et  les jeunes suivis par les Missions locales.

Pour les clubs sportifs, la mise en place d’actions spécifiques ou inclusives prenant en compte des personnes éloignées de l’emploi permet de renforcer la mixité sociale et d’élargir le public touché voire le nombre d’adhérents.

Plusieurs actions proposées dans le département ont ainsi fait l’objet d’un accompagnement du Conseil départemental du Finistère, dans le cadre d’un appel à projet sport et insertion.

  • Le Comité départemental Sports pour tous du Finistère, à Landerneau, pour son atelier corps et bien être proposé à des personnes très éloignées du sport ou n’ayant pas les moyens financiers de s’inscrire dans un club.
  • La Légion St Pierre Gymnastique, à Brest, pour la pratique de la gymnastique douce proposée à des bénéficiaires du RSA.
  • Les Plongeurs du Cap Sizun, pour des activités liées à la plongée sous-marine, à la mer et à la vie associative du club, proposées à des bénéficiaires du RSA et de minimas sociaux, jeunes suivis par la Mission Locale, personnes suivies par le CIAS du Cap Sizun.
  • Le Quimper Cornouaille Tennis de Table et l’Amicale laïque de Quimper (porteur du projet : le QCTT), pour une activité de découverte conjointe de la musculation et du tennis de table sous forme ludique et de découverte du corps, proposée aux jeunes de la Mission Locale du Pays de Cornouaille.
  • Le Canoë-kayak de Brest, pour une activité Kayak sur le plan d’eau de la Penfeld, proposée à des femmes seules, mères célibataires isolées.
  • Le Tennis club de Quimperlé, pour l’apprentissage progressif du tennis couplé à un travail de remise en forme, proposé à des jeunes adultes membres de l’association Espoir Pays de Quimperlé en situation de handicap mental et/ou psychique.

Insertion par le sport à Brest

Contacts

Conseil départemental du Finistère
Direction de la culture, du sport et de la jeunesse
Service des politiques territoriales culturelles et sportives
32 boulevard Dupleix – CS 29029
29196 Quimper Cedex

02 98 76 20 20

sport@finistere.fr